Avec MaPrimeRenov,
Profitez d’aides de l’état pour
rénover votre bien immobiliere

La rénovation énergétique est une composante importante de la transition énergétique et au-delà de la réhabilitation écologique. désigne l’ensemble des travaux du bâtiment visant à diminuer la consommation énergétique du bâtiment et de ses habitants ou utilisateurs (locaux tertiaires).

Des travaux divisés en 4 catégories

Les travaux éligibles à « MaPrimeRénov’ » sont découpés en 4 catégories :

Chaque catégorie de travaux a pour objectif de rectifier une importante source de déperdition d’énergie pour un logement.

Ci-dessous, la liste de l’ensemble des travaux éligibles à MaPrimeRénov’.

Quels travaux sont éligibles à la rénovation énergétique ?

La liste complète des travaux pris en compte par MaPrimeRenov’
Rénovation globale Chaudières à gaz très haute performance
Bonus Sortie de passoire Pompe à chaleur air-air
Bonus Bâtiment Basse consommation (BBC) Dépose d’une cuve à fioul
Audit énergétique Installation d’un thermostat avec régulation performante
Chaudières à granulés Radiateurs électriques performants en remplacement d’un ancien convecteur
Chauffage solaire Ventilation mécanique contrôlée (VMC) double flux
Pompes à chaleur géothermiques ou solarothermiques Ventilation mécanique simple flic
Chaudières à bûches Isolation thermique des fenêtres par l’extérieur
Pompes à chaleur air/eau Isolation des murs par l’extérieur
Chauffe-eau solaire Isolation des toitures terrasses
Poêles à granulés Isolation des murs par l’intérieur
Poêles à bûches Isolation des rampants de toiture et plafonds de comble
Foyers fermés, inserts Protections contre le rayonnement solaire (pour les Outre-mer)
Equipements solaires hybrides Isolation des combles perdus
Réseaux de chaleur ou de froid Isolation d’un plancher bas

La liste complète des définitions des travaux éligibles

Rénovation globale :

La rénovation globale correspond à l’ensemble des travaux permettant d’améliorer la performance énergétique d’un logement. Pour une rénovation globale, il est possible de bénéficier du programme « Habiter Mieux Sérénité ». Il correspond à une aide accordée lors de la réalisation d’un ensemble de travaux permettant d’améliorer la performance énergétique d’un logement.

Bonus Sortie de passoire :

Le Bonus Sortie de passoire s’adresse aux travaux qui permettent d’améliorer l’étiquette énergétique d’un logement. Pour que l’aide soit accordée les habitations doivent quitter les classes F ou G, considérées comme passoires thermiques, à la suite des rénovations.

Bonus Bâtiment Basse consommation :

Le Bonus Bâtiment Basse Consommation doit permettre au logement d’atteindre les étiquettes énergétiques A ou B grâce aux travaux de rénovations effectués. L’aide accordée, variable en fonction des ressources du propriétaire, peut être de 500€, 1000€ ou 1500€.

Audit énergétique :

L’audit énergétique fournit un diagnostic de la performance énergétique du logement. Il facilite la réalisation des travaux et définit les objectifs de rénovation à suivre pour améliorer le niveau de performance énergétique de l’habitation.

Chaudières à granulés :

L’installation d’une chaudière à granulés permet d’accéder à une solution de chauffage efficace. En effet, ce type de chaudière peut fonctionner en totale autonomie dans le cadre de la production d’eau chaude d’un logement.

Chauffage solaire :

Le chauffage solaire fonctionne grâce à l’énergie du soleil. C’est un mode de chauffage issu d’une énergie renouvelable et qui permet de réaliser des économies d’énergie.

Pompes à chaleur géothermiques ou solarothermiques :

Ce type de pompe à chaleur fonctionne à l’aide de capteurs dans le sol qui récupèrent l’énergie de la Terre pour chauffer une habitation. Elle permet de réaliser des économies sur les factures d’énergie et de chauffage notamment.

Chaudières à bûches :

La chaudière à bûches utilise le combustible émis par le bois pour le chauffage du logement. Les techniques d’exploitation peuvent varier en fonction de la nature du combustible (bûches, copeaux…)

Pompes à chaleur air/eau :

Une pompe à chaleur air / eau réceptionne les calories présentes dans l’air afin de les convertir en chaleur. Le circuit permet d’alimenter la production d’eau chaude ainsi que les différents systèmes de chauffage d’un logement.

Chauffe-eau solaire :

Le chauffe-eau solaire saisit l’énergie émise par le soleil pour alimenter la totalité ou une partie de la production d’eau chaud sanitaire de votre maison.

Poêles à granulés :

Le poêle à granulés correspond à un circuit d’acheminement des granulés vers une chambre de combustion. Grâce à ce système de vis sans fin, l’allumage du feu est permis grâce à une résistance électrique, avec un ventilateur qui complète le processus de combustion.

Poêles à bûches :

Dans un poêle à bûches, le départ de feu se situe au niveau d’un foyer, lieu où le bois brûle entièrement. L’autre partie du système se compose d’abord d’un habillage, qui facilite le confort du chauffage, ainsi que d’un raccordement au conduit de fumée.

Foyers fermés, inserts :

Le foyer fermé, ou insert, est le lieu où se situe la chambre de combustion pour le chauffage du bois par exemple. Le processus est visible de l’extérieur, grâce à des vitres spécifiques.

Équipements solaires hybrides :

Les équipements solaires hybrides utilisent les panneaux solaires photovoltaïques et thermiques. Ils captent les rayons du soleil afin de produire l’électricité et la chaleur d’un bâtiment.

Réseaux de chaleur ou de froid :

Les réseaux de chaleur ou de froid correspondent à un système de production d’énergie en calories. La chaleur émise par ces réseaux provient en majorité d’origines renouvelables ou récupérées.

Chaudières à gaz très haute performance :

Une chaudière à gaz très haute performance dispose d’un niveau d’efficacité énergétique saisonnière (ETAS) supérieur à 92%. Ce type de chaudière fait partie des modèles les plus économiques du marché.

Pompe à chaleur air-air :

La pompe à chaleur air-air est dotée d’un système réversible puisqu’elle chauffe l’hiver et rafraîchit l’été. Elle assure davantage de confort de thermique et garantie d’importantes économies sur la facture énergétique.

Dépose d’une cuve à fioul :

L’enlèvement d’une cuve s’effectue en plusieurs étapes. D’abord, le professionnel en charge de l’opération effectue une vidange pour absorber le fioul resté dans le fond de la cuve. Après nettoyage de cette dernière, il procédera alors à son enlèvement total.

Installation d’un thermostat avec régulation performante :

Ce type de travaux s’adresse aux logements dotés d’un système de chauffage individuel. Ces derniers ont en effet la capacité d’accueillir des thermostats programmables. À noter que cette opération peut également permettre d’accéder à une prime de 150€ pour l’installation d’un thermostat avec régulation performante.

Radiateurs électriques performants :

Il faut savoir que les radiateurs à inertie sont considérés comme les plus performants. Ils diffusent une chaleur qui s’adapte davantage à l’air ambiant et qui permet de réaliser des économies sur la facture énergétique.

Ventilation mécanique contrôlée (VMC) double flux :

La ventilation mécanique contrôlée facilite le renouvellement de l’air dans toutes les pièces d’un logement. Un système avantageux pour des pièces humides telles que les salles de bains et les toilettes par exemple.

Le dispositif double flux composé de 2 gaines, favorise l’évacuation de l’air vicié d’une part, et son introduction dans la seconde gaine.

Ventilation mécanique simple flux :

La ventilation simple flux assure le renouvellement de l’air en 3 étapes. D’abord, l’air neuf est introduit en provenance de l’extérieur puis circule à travers toutes les pièces d’un logement. Enfin, l’air pollué est éjecté à l’extérieur de l’habitat via des bouches d’extraction.

Isolation thermique des fenêtres par l’extérieur :

L’isolation thermique des fenêtres par l’extérieur permet de recouvrir la façade d’un logement afin de colmater certaines brèches. Les matériaux isolants utilisés, généralement du PVC, permettent ainsi d’améliorer le niveau d’isolation thermique d’un bâtiment.

Isolation des murs par l’extérieur :

L’isolation des murs par l’extérieur correspond à la pose de produits isolants sur les parties extérieures d’un bâtiment. L’objectif est de limiter les déperditions d’énergie entre les murs et l’intérieur du logement.

Isolation des toitures terrasses :

L’isolation de la toiture terrasse s’effectue par la pose d’une pare-vapeur sur le toit. Cette action doit permettre d’éviter que la vapeur d’eau atteigne les parois d’un bâtiment.

L’isolation des murs par l’intérieur :

L’isolation des murs est une opération qui s’attaque à l’une des sources de déperditions d’énergie les plus importantes pour un logement : les murs. Les travaux correspondent ainsi à l’ajout de produits isolants à l’intérieur des murs pour limiter les pertes en énergie.

Isolation des rampants de toiture et plafonds de comble :

L’isolation des rampants de toiture s’effectue généralement avec de la laine de roche, pour une pose sous les chevrons situés sous le toit. L’isolation des combles est une opération qui se situe entre l’étage le plus haut d’un logement et le toit. Ce type de travaux est connu pour permettre de limiter une source importante de déperdition énergétique.

Protections contre le rayonnement solaire (pour les Outre-mer) :

La mise en place d’un système de protection solaire pour les logements des régions d’Outre-Mer s’effectue à l’aide d’un pare soleil. Cet équipement permet ainsi de protéger la façade ou la toiture d’un bâtiment en fonction de l’orientation des rayonnements du soleil.

Isolation des combles perdus :

L’isolation des combles perdus permet de protéger une zone qui ne peut être aménagée en raison de sa disposition croisée. L’opération permet d’offrir un meilleur contrôle sur l’isolation thermique d’un logement, avec une diminution de la consommation énergétique à la clé.

Isolation d’un plancher bas :

L’isolation d’un plancher bas s’opère tout simplement sur la partie inférieure du plancher. À noter que cette opération est possible lorsque la pièce située sous le sol n’est pas chauffée.

Quel est le coût des travaux éligibles à la rénovation énergétique ?

Liste du coût moyen des travaux de rénovation énergétique
Liste des travaux Coût moyen
Isolation des murs 84,82€ /m2
Isolation du toit 92,12€ /m2
Plancher chauffant 97,64€ /m2
Isolation des combles 101,06€ /m2
Isolation du plancher bas 145,77€ /m2
Isolation des murs extérieurs 150,77€ /m2
Isolation d’un toit terrasse 153,29€ /m2
Installation d’un climatiseur 535€
Installation d’une persienne 832,35€
Installation de fenêtres en PVC 1 019,57€
Installation de fenêtres en bois 1 398,20€
Installation de portes-fenêtres en PVC 1 505,86€
Installation de fenêtres en aluminium 1 660,98€
Installation de portes-fenêtres en bois 1 990,77€
Installation de portes-fenêtres en aluminium 2 435,64€
Installation d’un poêle 4 446,51€
Installation d’un chauffe-eau thermique 4 806,63€
Installation d’un chauffe-eau solaire 6 199,33€
Installation de volet 6 711,61€
Installation de panneaux solaires photovoltaïques 13 075,66€

Source : Portail open data de l’ADEME

Tout savoir sur la rénovation

Télécharger gratuitement et

sans engagement notre guide

A découvrir dans ce guide

Confidentiel & sécurisé
100% gratuit & sans engagement
• Découvrez comment profitez de MaPrimeRenov
• Trouvez des exemples concrets
• Des conseils pour faire votre rénovation